top of page

3 découvertes qui m'ont marquées sur la vie des plus anciens.

Cette année a été riche en découvertes et en rencontres. J'ai eu la chance d'interviewer 22 hommes et femmes, entre 75 et 94 ans vivant dans des lieux différents et ayant eu des parcours de vie complétement différents.


Et pourtant. Quelques points communs.


1. A cette époque, il ne suffisait pas de traverser la rue pour trouver un emploi mais plutôt pour trouver l'amour.


Pour presque toutes les personnes interrogées, l'amour se trouvait au coin de la rue. Ils ne s'étaient pas toujours fréquentés étant plus jeunes mais à un moment, leurs regards se sont croisés et Apollon a fait tout le travail. Et ce sont de jolies histoires d'amour, on n'a pas toujours besoin d'aller chercher l'amour trop loin finalement !


2. Pour ceux et celles ayant eu entre 6 et 14 ans pendant la Guerre, ils ou elles ont été séparées de leurs parents.


Ils prenaient le train tout seuls, sans savoir dans quelle famille ils allaient atterrir. Ce sont les paysans qui choisissaient les enfants. Autant vous dire que les filles et les petits n'étaient pas les préférés, l'objectif était d'aider les paysans au champ. Alors si tu étais une petite fille.... bah c'était pas top !

Mais dans les moments difficiles on reconnait aussi la grandeur d'âme. Les fermiers se sont très bien occupés des enfants qui les ont tous revus après la Guerre. Ils ont longtemps fait partie de la famille.


3. Dans les années 70, vouloir faire des études scientifiques quand on était une femme n'était pas de tout repos.


J'ai rencontré 3 femmes exceptionnelles qui ont eu envie de faire de la chimie, des maths et de l'informatique à une époque où on ne poussait pas vraiment les femmes à faire ça. Elles se sont retrouvés sur les bancs de l'école seule femme au milieu de centaine d'hommes.

Et elles ont toutes fait de bien jolies carrières. Des warriors je vous le dis moi !


Pour connaître les histoires de vos familles, vous savez où me trouver !




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page